Choix technologique : le forage et l’installation photovoltaïque

Comme aucune étude de terrain n’avait été effectuée auparavant à Giteranyi, nous avons fait appel à des experts sur place pour faire des investigations géologiques et hydrogéologiques sur le terrain lors de la première phase du projet. A cet effet, nous avons sollicité le Dr. Charles Bakundukize, Chef du Département des Sciences de la Terre à l’Université du Burundi, expert dans ce domaine. Les résultats des investigations géologiques, hydrogéologiques et géophysiques réalisées dans le village de Giteranyi et ses environs immédiats ainsi que les visites des sources d’eau d’émergence pouvant faire l’objet du captage pour alimenter en eau potable le village de Giteranyi et ses environs nous permettent de dégager les conclusions suivantes :

  • Le centre de Giteranyi est situé à plus de 1600 m d’altitude et sur des terrains géologiquement constitués par des roches cristallines précambriennes comprenant des siltites, des quartzites, des psammites et des conglomérats. Les sondages géophysiques effectués montrent des valeurs de résistivité apparente élevées reflétant ces différentes lithologiques et qui n’offrent aucune possibilité de trouver de l’eau souterraine au sommet de cette crête.
  • En revanche, à 2 km à l’Est du village de Giteranyi, le village de Rusasa-Bisiga du secteur Gasenyi est situé dans une dépression où l’interprétation des sondages géophysiques montre la possibilité d’avoir de l’eau souterraine à des profondeurs variant entre 40 et 60 m. Les sondages réalisés dans la vallée de Gasenyi montrent la possibilité d’atteindre l’eau souterraine à une profondeur beaucoup plus réduite, inférieure à 30 m.
  • Aussi, la dépression de Rusasa-Bisiga à 2 km du centre de Giteranyi offre le meilleur potentiel en eau souterraine et par conséquent le meilleur emplacement pour la réalisation des forages d’eau. Les sondages géophysiques indiquent la présence de la nappe d’eau souterraine à des profondeurs variant entre 40 et 60 m. Les forages devraient avoir une profondeur allant jusqu’à 100 m pour avoir une colonne d’eau suffisante.

Adduction d'eau - principe 2

 

Pour l’alimentation en eau potable du centre de Giteranyi, nous proposons donc dans un premier temps la réalisation d’un ou deux forages d’eau équipés de pompes photovoltaiques car c’est l’option la moins coûteuse. Dans l’avenir, avec la mobilisation de plus de moyens financiers, il y aura moyen de renforcer l’eau des forages par le captage des sources. La canalisation des eaux des forages vers le centre de Giteranyi nécessitera la construction d’au moins 2 points d’eau pour alimenter les villages traversés par le réseau d’adduction sinon les villageois risquent de le vandaliser.

Après la réalisation de l’installation, il est prévu la formation d’un petit groupe de personnes sur place (Comité de Gestion de l’Eau – CoGE) qui aura la mission de mobiliser la population autour de ce projet, veiller à l’usage de l’infrastructure et partager les informations sur son l’utilisation, afin de pérenniser les effets positifs de la construction du forage.